Le content marketing en trois étapes

content marketing

« Content is king ».

Partout sur internet, cette maxime tourne en boucle tel un disque rayé. Forcément, vous avez fini par céder au chant des sirènes. Face à votre écran, votre détermination n’est plus sujette au doute : vous allez implanter une stratégie de content marketing.

Seulement, alors même que votre cœur a pris sa décision, votre cerveau murmure des propos inquiétants… Du fait de votre manque d’expérience dans le domaine de la communication, il n’est pas sûr que vous soyez en mesure d’accomplir vos objectifs. Petit à petit, ces arguments logiques commencent à vous déstabiliser.

Faites le taire à jamais en vous initiant sur-le-champ aux trois grandes étapes du content marketing.

Étape 1 : analyser la cible

Le prospect est au centre de tout. Sans consommateur, toutes les entreprises sont vouées à l’échec et ce peu importe leurs avancées technologiques ou leurs nombres d’employés.

Seulement voilà… Les 7,8 milliards d’Homo sapiens qui foulent le sol de la petite planète bleue ne sont pas tous destinés à devenir vos clients. Au milieu de cette foule immense, votre offre de service ne trouvera écho qu’en une fraction de la population. À vous de la cerner au mieux.

Rien ne sert de créer des vidéos humoristiques à la chaîne si vos prospects sont plus sensibles aux recettes de cuisine. De même, si vous exercez en B2B, il est probable qu’un article paru sur LinkedIn ou sur votre blog d’entreprise fasse plus d’effet qu’un GIF.

Prenez le temps d’analyser votre cible avant de laisser parler votre âme d’artiste. Est-ce plutôt les hommes ou les femmes qui achètent vos produits ? En moyenne, dans quelle tranche d’âge se situe le consommateur lambda ? Quels sont ses canaux de communication préférés ? Et surtout, quelle est l’épine qui l’empêche d’avoir des nuits paisibles ? L’agence Studio Eskimoz peut vous aider à réaliser un audit.

Pour cerner au mieux les attentes de vos clients, n’hésitez pas à vous appuyer sur une multitude de sources. Études de marché, sondages et mémoires universitaires sont quelques exemples de documents qui peuvent s’avérer utiles.

Étape 2 : définir les supports de communication

Une fois le profil de votre client dressé, il est temps de passer à l’étape suivante. Quels sont les supports qu’il affectionne particulièrement ?

Attention… Pour que le content marketing porte ses fruits, il est nécessaire de regarder objectivement le prospect. Si vous êtes un homme passionné par Twitter et que vous décidez de lancer une ligne de vêtements féminins, il n’est pas sûr que vos clientes se trouvent sur cette plateforme.

Avec sa limite de 280 caractères et son usage invétéré d’hashtags, Twitter a conquis le cœur des geeks mais pas forcément celui des fashionistas. À la place, orientez-vous plutôt vers Instagram ou Pinterest.

Outre le choix de la plateforme, d’autres éléments sont à prendre en compte lors de la création de contenus. On peut notamment citer le format (vidéo, articles de blog, podcasts, etc.), le ton employé, la charte graphique et la fréquence de publication. Eh oui, créer du contenu viral ne se fait pas en un battement de cils…

Étape 3 : effectuer un lancement opérationnel

Définition de la cible ? OK. Conception des supports ? Parfaite. C’est le moment de sauter dans le grand bain. Pour réussir une mise sur le marché, l’astuce consiste à ne pas attendre le jour J. Pour savoir comment procéder, rendez-vous sur ce site.

Dépendamment de la taille de votre structure, commencez à attirer l’attention de votre cible plusieurs semaines ou plusieurs mois avant l’ouverture. L’objectif est de créer le besoin et de décrocher des commandes bien avant que le produit ne soit accessible. Titillés par le suspense, les prospects seront plus enclins à devenir les ambassadeurs de votre marque et à acheter vos articles.

Optimiser le relationnel client
Se former pour devenir hôtesse événementielle