Comment mettre en place une stratégie SEA ?

Qui n’a jamais eu à faire une recherche sur le net avant d’acheter un produit ? On l’a tous ou presque déjà fait à un moment donné. Et bien entendu, ce sont les premiers résultats affichés qui gagnent nos clics. Tout cela nous mène à dire que toute entreprise qui souhaite gagner en notoriété se doit d’être bien référencée sur la toile. Et c’est justement là que le référencement payant, appelé aussi SEA trouve toute son utilité. Découvrez dans cette rubrique nos bons conseils pour mettre en place une stratégie SEA.

Conseil n°1 : bien ciblez vos internautes en référencement payant

Contrairement au SEO, qui demande beaucoup de travail, le SEA est très facile à mettre en place. Et en ce sens, pour améliorer sa visibilité sur la toile et alléger ses coûts, il faut déployer une stratégie pertinente. Toute bonne stratégie SEA commence par le ciblage des internautes susceptibles d’acheter votre service ou votre produit. Cette étape est capitale. De ce fait, ne le zappez surtout pas. Rappelons que l’art du SEA consiste à s’adresser à des clients qui pourront avoir besoin de ce que votre boîte propose. Si vous vendez un produit précis, il est donc impératif de trouver une niche pour lancer votre activité sur le net. Pour le référencement payant Google, sachez que vous avez la possibilité de choisir où vos annonces seront affichées.

Conseil n°2 : portez une grande attention à vos mots-clés en SEA

Si vous souhaitez voir vos annonces en première page des résultats des moteurs de recherche, pensez à bien sélectionner vos mots-clés. Ceci est un important critère pour votre référencement payant. Bien souvent, on mise sur des termes génériques. On se dit qu’avec des mots-clés communs, on a plus de chance d’avoir une meilleure visibilité. Ce qui est tout à fait logique, mais concrètement, cette manœuvre peut vite s’avérer contre-productive pour votre entreprise. La plupart du temps, ces mots-clés sont saturés. Vous risquez vite de vous retrouver face à une forte concurrence. Afin de vous démarquer du tas, choisissez des mots-clés plus longs et nettement plus précis pour votre SEA. En procédant ainsi, vous aurez la possibilité d’occuper une niche où la concurrence est relativement plus faible. Remarquons qu’avec un terme plus précis, vous pouvez être presque sûr d’entrer en contact avec des clients sérieux.

Conseil n°3 : éliminez les paramètres inutiles à votre stratégie SEA

Bien connaître la nature de ses produits et services en SEA permet d’assurer une bonne visibilité de son entreprise sur les moteurs de recherche. Cela est d’autant plus parlant avec le référencement payant Google. Ainsi, dans votre stratégie SEA, il vaut mieux exclure les recherches apparentées à ce que votre boîte propose, mais qui au final n’a rien avoir. Cela vous permettra de minimiser vos coûts. Par exemple, si vous êtes un rédacteur sportif et uniquement dans le domaine du sport, vous devez donc penser à éliminer les recherches de type rédaction mode et voyage.

Comment mettre en place une stratégie SEO ?
Comment mettre en place une stratégie social média ?